Les antennes de Tesla

(reportage bobine 160m)

insérée le : 31/12/2011

 
   

Réalisation de bobine avec 160m de fil

- But :

  Descendre en fréquence.

  Avec les 80 spires actuelles, il n'y a que 60 mètres de fil ce qui impose une fréquence de 1.2 MHz.

  lorsque les 160 mètres auront été enroulés, la fréquence de résonance sera de 450 kHz.

  Et il y aura environ 140 spires.

 

- Alors en avant pour cette nouvelle réalisation, ou plutôt modification.

 

- D'abord, couper le jus, si non le chat va finir comme un hérisson. Dire que je me suis embêté à tester avec une ampoule basse énergie... Les yeux du chat montrent bien que ça marche, pas vrai ?

 

... m'enfin, meuh non ! c'est le flash ! ...

 

photo 1

 

 

Début des travaux

- Un dévideur de 160 mètres de fil gainé de 1.5 mm²,

- un plateau carré en isorel de 16 mm d'épaisseur et de 80 cm de côté.

- un disque en isorel de 16 mm et 80 cm de diamètre. Les alésages, ce n'est pas pour faire joli, mais pour contrôler que l'enroulement des spires se passe bien.

- les deux petits cercles blancs en bas de l'image seront détaillés un peu plus loin. Ce sont à la fois des rondelles d'épaisseur (environ 2.5 mm, comme le diamètre du fil) et un gabarit pour la première spire.

Pourquoi 2 ? parce qu'il y a 2 antennes.

 

photo 2

 

- Le fil du commerce en rouleau de 100 m est conditionné comme ceci :

- Il a été transféré sur le dévideur (en gros plan ci dessous), puis les 60 mètres de la bobines existante ont été rajoutés (avec une soudure entre la fin des 100 m et le début des 60 m).

 

photo 3

 

- Gros plan sur les rondelles d'épaisseur. Elles sont percées en leur centre pour laisser passer une tige filetée de 8 mm de diamètre et ont un diamètre d'environ 50 mm.

- Pourquoi environ ? Vous aurez noté qu'elles ne sont pas circulaires, mais plutôt ovales. La forme recherchée était celle d'une spirale puisque c'est la forme que prend l'enroulement d'une bobine à plat. Mais ma dextérité ne m'a pas permis d'atteindre le résultat recherché.

 

photo 4

 

- Mise en place de la rondelle et perçage du plateau pour le passage d'environ 10 cm de fil sous le plateau. C'est la partie qui sera reliée à la tige filetée que l'on voit sur cette photo. Le plateau venant de la bobine de 60 m, le trou central de 8 mm de diamètre est déjà présent.

 

photo 5

 

- Pliage à angle droit du fil pour qu'il soit bien plaqué sur le plateau après passage dans le trou qui vient d'être percé.

 

photo 6

 

- Passage du fil au travers du plateau.

 

photo 7

 

- Mise en place du disque et de la tige filetée sur le plateau.

 

photo 8

 

- La flèche bleue indique le sens de l'enroulement. (ça, c'est pour moi, un peu tête en l'air parfois).

- On voit également le début de la première spire.

 

photo 9

Un petit zoom peut-être ?

photo 9b

 

- Le plus important est ici : si le plateau (ou le disque) n'est pas d'une régularité quasi parfaite dans sa planéité, ce sera la cata pour enrouler.

- Ici ça semble bon, alors on va pouvoir commencer.

-Et dessous on aperçoit le fil qui traverse le plateau

 

photo 10

 

- Et voilà déjà 50 spires. (le truc noir et l'autre blanc en bas à droite : un crayon et une gomme. Pour marquer les dizaines de spires et contrer l'effet "tête en l'air".)

 

photo 11

 

- On atteint les 90 spires.

 

photo 12

Un autre zoom peut-être ?

photo 12b

 

- Nous voilà à 110 Spires.

 

photo 13

 

- C'est ici que les ennuis commencent...

- Après être arrivé à 125 spires, j’ai remarqué une superposition au Nord Est de la bobine. J'ai donc débobiné jusqu'à la superposition et par acquis de conscience j'ai contrôlé s'il n'y en avait pas une d'autre.

Malheureusement j'en ai vu une autre ce qui m'a obligé à débobiner un peu plus. Et finalement j'en ai trouvé d'autres et je suis revenu à 110 spires.

- A partir de là j'ai enroulé 2 spires, vérifier si c'était correct, puis à nouveau  2 spires et vérification, etc...

-J'ai atteint 120 spires pour l'instant. Et il me reste un vingtaine de mètres. Soit un peu moins de 8 spires. Mais ça devient complexe, car l'espace entre le plateau et le disque est d'environ 3.5 mm  dans la partie Nord Est du montage.

- Pour l'instant je m'arrête là.

- J'aimerais arriver à 140 spires, mais l'imperfection des spires dans leur "jointure" fait que j'ai perdu un peu de place. Et cette espace entre le plateau et le disque est également problématique.

 

*    *    *    *    *

...   A suivre, après le réveillon de ce soir pour le passage de 2011 à 2012.

 

 

*    *    *    *    *

Suite de la réalisation de bobine avec objectif 140 spires.

 

- J'ai du déplacer le poste de travail pour faire un peu de place pour les festivités de fin d'année. Et ça s'est très mal passé. En déplaçant cette première réalisation l'écart entre le disque et le plateau a bougé et la bobine par un effet de ressort, s'est mise en vrac.

 

- En attendant, de la refaire, j'ai repris la bleue. Et comme je veux le même sens d'enroulement que la rouge, le principe d'enroulage restant le même, je ne montre qu'une photo, celle où le travail est fini. Au secondaire 129 spires (bleues) et un peu plus de 160 m de fil (tout ce qui était disponible sur le dévideur). Au  primaire 2 spires violettes.

 

 

photo 21

 

- En revanche j'ai utilisé un semblant de bras de levier (visible sur la photo 21) pour "régler" l'écartement entre le disque et le plateau.

 

- Deuxième point j'ai renforcé le plateau en collant dessous les chutes de la découpe des disques.

 

photo 22

photo 23

 

- Et la rouge, après débobinage et rebobinage mais bobinée en sens inverse de la bleue. Dessus on voit le bras de levier et sur la droite on voit l'ampoule basse consommation (230V 15W). Au primaire : 126 spires (rouges) pour 153 m de fil (il me manque 7 m ? cherchez l'erreur !). Au secondaire 2 spires (violettes). Il me faudra retirer 3 spires à la bleue pour appairer au mieux mes deux bobines.

 

photo 24

- Un premier essai avec la bobine bleue, identique à celui de mon site (tesla page 4), n'a rien donné de bon. J'ai mis toute la puissance dont mon alim de labo est capable soit 60 W (en courant continu) sous 30 V.

- Mais le résultat est resté très médiocre. L'ampoule basse conso ne s'allume pratiquement pas. La fréquence de résonance selon Tesla devrait être de 480 kHz. Le mieux de ce médiocre l'a été aux alentours de 285 kHz.

- Alors essayons avec la rouge puisqu'elle est prête.

- Le résultat est assez surprenant. C'est à une fréquence de 250 kHz que l'ampoule s'allume comme dans la vidéo de la page 2. Il reste que cet allumage ne se fait que si ma main tient l'ampoule en contact sur la tige filetée.

- Autre point important, bien que les appareils ne soient pas reliés à la terre, l'oscillo perturbe les mesures. Dès qu'on le retire du circuit, la fréquence n'est plus la même. Il faut monter à 470 kHz (ce qui se rapproche du calcul).

- De façon à rester dans des proportions jugées sans risque, l'alimentation est réglée à 10V. Le générateur BF donne son maximum (à vide 20 V c/c) pour quelques micro ampères. Mais ce coup ci, la demande d'énergie est très réduite : 0.8W. En contre partie l'éclairage de l'ampoule est réduit (à l'oeil) de moitié. Bien sur il est toujours nécessaire que la main tienne l'ampoule.

- Mais nous travaillons en synergie chez magnétosynergie. Et mercuriel a proposé de remplacer la main par quelques enroulements autours de l'ampoule et de les relier à la terre. Qu'à cela ne tienne. tentons l'expérience.

- Ca marche ! Un peu moins fort qu'avec la main, mais ça marche et la conso reste la même.

 

*     *     *     *     *

 
 

retour à la page des antennes.

 
 

page visitée 1361 fois.

mise à jour le 30/08/2014